Prière de Chiara Lubich

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Prière de Chiara Lubich : "Comment ne pas voir en Jésus crucifié et abandonné..." OECUMENISME.

Prière de Chiara Lubich


Comment ne pas voir en Jésus crucifié et abandonné,
!’étoile la plus brillante qui doit éclairer
le chemin de l’œcuménisme,
la perle précieuse qu’il faut découvrir
afin de porter beaucoup de fruit ?


Une spiritualité œcuménique sera féconde dans la mesure
où celui qui la vit, trouvera en Jésus crucifié et abandonné,
qui s’en remet au Père, la clef pour surmonter
chaque manque d’unité et reconstruire l’unité.


L’œcuménisme, pour être profitable,
a besoin d’hommes et de femmes
qui se laissent toucher par Lui, ne le fuient pas,
mais le comprennent, l’aiment, le choisissent
et savent reconnaître son visage divin
dans chaque manque d’unité qu’ils rencontrent.


En Lui, ils trouvent la lumière et la force
pour ne pas rester dans la douleur
et la déchirure de la division
mais pour aller toujours au-delà
et y porter remède autant que possible.


Une spiritualité œcuménique
vécue de cette manière
portera des fruits exceptionnels...

 

Merci à Eglise Catholique à Lyon : Relations œcuméniques et inter-religieuses

Chiara Lubich ?

 

Le 7 décembre 1943, la jeune institutrice Silvia Lubich ne pouvait imaginer que, quelques décennies plus tard, quatre papes prononceraient des paroles si importantes sur sa personne et sur sa famille spirituelle.

Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait vivre, durant les 88 années de sa vie.

Aucune idée des millions de personnes qui la suivraient. Elle n’imaginait pas qu’elle toucherait, avec ses amis, 182 pays. Pouvait-elle se douter qu’elle inaugurerait une nouvelle période de communion dans l’Église, et qu’elle ouvrirait des chemins de dialogue œcuménique encore jamais explorés ? Elle pouvait encore moins imaginer qu’elle accueillerait dans sa famille spirituelle des fidèles d’autres religions et des personnes sans option religieuse. Elle ne savait même pas qu’elle fonderait un mouvement.

 

Le mouvement des FOCOLARI : cliquez pour en savoir plus.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+