Vêpres à l'Eglise de Salleboeuf

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Vêpres à l'Eglise de Salleboeuf les dimanches à 18h30, (excepté le 4ième dimanche). Vêpres ou Lucernaire.

Vêpres du dimanche soir

 
Les vêpres, vous connaissez ? Pour les plus anciens, c’est souvent un lointain (mauvais ?) souvenir.
 
La prière publique et commune du peuple de Dieu est considérée à juste titre comme l’une des fonctions principales de l’Eglise.
 
Dès le commencement, les baptisés « étaient assidus à recevoir l’enseignement des Apôtres, à participer à la vie commune, à la fraction du pain et aux prières » ( Ac2,42). Les Actes des Apôtres attestent à plusieurs reprises que la communauté chrétienne priait d’un seul cœur.

 

 
Les vêpres font partie des offices de prière de l’Eglise qui sont récités ou chantés tous les jours par les prêtres et les religieux.
 
C’est LA prière de l’Eglise, l’Office Divin qui comprend chaque jour : l’office du matin (laudes), l’office du soir (vêpres), l’office des lectures, l’office du milieu du jour, et les complies.
 
Tous les fidèles sont invités à prier l’office divin, spécialement le dimanche, c’est pourquoi nous avons décidé à Salleboeuf de nous réunir pour les vêpres les dimanches où nous n’avons pas de messe ( 3 sur 4).
« Quand deux ou trois d’entre vous sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux)
 
La prière des vêpres est très structurée : une hymne, ou chant d’entrée, deux psaumes, un Cantique du Nouveau Testament, la Parole de Dieu, le Magnificat, la prière d’intercession, le Notre Père, l’oraison et la bénédiction finale. (20 minutes environ)
 
C’est une grande grâce de prier en union avec toute l’Eglise, dans le monde entier, dans toutes les langues la même prière.
 
Nous sommes heureux aussi d’assurer une présence de prière dans notre église chaque dimanche.
 
Alors, à un prochain dimanche à Sallebœuf, à 18h30 ? (excepté le 4ième dimanche)
 
 

Bruno Pichon

 

Pichon Bruno SLBF   

NB : Les Vêpres s'appellent aussi le Lucernaire.

Du latin lucerna : « lampe ».

Le lucernaire est un des noms donnés à l’office de Vêpres, office du soir pour lequel on allume les lam­pes.

Chez les Juifs, le sabbat et les grandes fêtes commencent la veille au soir par un rite de la lumière ;

la liturgie catholique ouvre la Vigile pascale par le rite du cierge pascal.

(Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie)

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+