Secours Catho : Rapport sur la Pauvreté en 2013

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Secours Catho : Rapport sur la Pauvreté en 2013. Le rapport du Secours Catholique sur la pauvreté en 2013 est en ligne. Il invite notamment à nous interroger sur notre propre conception de notre système social, et à tout le moins à entendre un autre propos que celui qui, peut-être, flatte nos oreilles.

Secours Catho : Rapport sur la Pauvreté en 2013

 

Le rapport du Secours Catholique - Caritas France

sur la pauvreté en 2013 est en ligne.

 

Il invite notamment à nous interroger sur notre propre conception de notre

système social, et à tout le moins à entendre un autre propos que celui qui,

peut-être, flatte nos oreilles.

 

Pour le Secours Catholique, notre système de protection sociale est un grand filet dont les mailles se sont élargies, beaucoup de personnes passent à travers, et dont les mailles se sont aussi détendues si bien que le filet ne permet plus de rebondir :
- les pauvres deviennent encore plus pauvres, - les enfants sont de plus en plus touchés (un pauvre sur trois est un enfant, un enfant sur cinq est pauvre),
- le RSA activité ne marche pas, 

- la couverture médicale n’est pas satisfaisante, ils sont de plus en plus nombreux à ne pas se soigner, ce qui induira des dépenses médicales lourdes à l’avenir,
- la formation professionnelle n’est pas accessible à tous ceux qui en auraient besoin, les moins formés, les plus éloignés de l’emploi… qui se déqualifient toujours plus.

 

Cliquez sur l'image

pour feuilleter ce rapport en ligne

 

La fraude aux prestations sociales est relativement faible et en grande partie due à la complexité du système qui génère des indus.
 

Le problème est plutôt le taux élevé de non recours, évalué à au moins 10 Mds€ (dont RSA socle : 35 %, RSA activité : 68 %, aide pour l’acquisition d’une assurance complémentaire santé (ACS) : 60%).
 

La fraude aux prestations sociales serait de 2 à 3 Mds€, (chiffre Cour des Comptes) quand la fraude aux cotisations sociales est estimée entre 20,1 et 24,9 Mds€ par la même Cour des Comptes dans son rapport de 2014 (pour l’année 2012).

A comparer au trou de la sécurité sociale qui est de 15 Mds€, et à la fraude fiscale, estimée elle à… 50 Mds€.

Merci au site du Secours Catholique

Merci à KOZ TOUJOURS pour son article

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+