L'intercession

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

L’intercession est une prière de demande en faveur de quelqu’un. Jésus, médiateur par excellence, prie son Père en faveur de l’humanité. Les chrétiens doivent intercéder pour les autres et demander l'intercession pour eux-mêmes. Un beau chemin d'humanité et d'humilité car grâce au Christ qui est notre médiateur auprès de Dieu, nous pouvons nous aussi intercéder dans la prière pour d’autres chrétiens ou pour les non-chrétiens.

Qu'est-ce que l'intercession ?

L’intercession est une prière de demande en faveur de quelqu’un. Jésus, médiateur par excellence, prie son Père en faveur de l’humanité. Le Nouveau Testament nous indique que cette prière n’a pas de frontières : « pour tous les hommes et les dépositaires de l’autorité » (1 Tm.2, 1-2), « pour les persécuteurs » (Rm 12,14), « pour le salut de ceux qui ne croient pas » (Rm 10,1). La Vierge, les saints et les bienheureux intercèdent pour ceux qui ont recours à eux.

Eglise Catholique en France

Négociation-marchandage ou Intercession ?

La négociation (le marchandage !) d'Abraham en faveur de Sodome rejoint la prise de tête que l'ami de la parabole de Jésus inflige à son ami pour nourrir un autre ami. Avec en toile de fond une conviction qui parcourt toute la Bible : l'intercession d'un seul a plus de puissance que le mal commis par beaucoup.

Ou encore, comme l'écrit saint Jacques : « la supplication fervente du juste a beaucoup de puissance » (Jc 5,6).

 

Ce qui entraîne des conséquences très concrètes :

- chacun de nous peut intercéder en faveur de beaucoup, car chacun est le juste d'un autre.

- nous pouvons également nous confier à l'intercession des autres, car chacun peut devenir l'ami d'un juste. .......

 

Ceux qui refusent de dépendre de l'intercession des autres sont dans une volonté de toute-puissance très illusoire.

 

....... Cela peut être très humiliant dans un premier temps d'être obligé de compter sur les autres pour obtenir un travail, un logement, un coup de main, ou pire encore pour survivre tout simplement.

Celui-ci n'est jamais passé par ce chemin de dépendance ne sait pas ce qu'est l'humilité.                                                        Celui qui n'a jamais été faible ne connaît pas la compassion.                                                                                                   Celui qui s’est toujours débrouillé tout seul ne peut pas dire avoir de vrais amis.

Oser demander l'intercession d'un autre est un chemin d'humanité et d'humilité.                                                                                                              « Frappez, la porte sera ouverte » : cette expérience est bouleversante, que la porte s'ouvre pour soi ou pour un autre. .......

 

Intercéder en actes et en prière est un devoir aussi sacré que l'hospitalité biblique (Abraham en est témoin).
Accepter de demander l'intercession d'un autre fait partie de l'humilité chrétienne.

Car chacun est le juste d'un autre.

Et chacun peut devenir l'ami d'un juste.

Homélie du 17° dimanche du temps ordinaire
Année C     28/07/2013

Merci au Blog "l'Homélie du Dimanche

La prière d’intercession c’est prier en faveur des autres.

Le rôle de médiateur dans la prière était courant dans l’Ancien Testament : Abraham, Moïse, David, Samuel, Ezéchias, Elie, Jérémie, Ezéchiel et Daniel.

Christ est désigné dans le Nouveau Testament comme l’intercesseur parfait, et à cause de cela, toute prière chrétienne devient une prière d’intercession puisqu’elle est offerte à Dieu au travers et par le Christ. Jésus a supprimé la séparation qui existait entre nous et Dieu par Sa mort sur la croix.

Grâce au Christ qui est notre médiateur auprès de Dieu, nous pouvons maintenant intercéder dans la prière pour d’autres chrétiens ou pour les non-chrétiens et demander à Dieu qu’il exauce leurs requêtes selon Sa volonté.

« Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme » (1 Timothée 2 : 5).

« ... bien plus, il (Jésus) est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous ! » (Romains 8 :34).

En Daniel, un modèle précieux de prière d’intercession

Un modèle précieux de prière d’intercession nous est donné dans Daniel 9.

On y trouve tous les éléments d’une prière d’intercession : 

- elle vient en réponse à la Parole de Dieu (verset 2) ;

- elle est caractérisée par la ferveur (verset 3) et l’abnégation (verset 4) ;

- elle s’identifie de façon totalement désintéressée au peuple de Dieu (verset 5) ;

- elle est intensifiée par la confession (verset 5-15) ;

- elle est dépendante du caractère de Dieu (versets 4, 7, 9, 15) ;

- et elle a pour seul but la gloire de Dieu (versets 16-19).

 

Comme Daniel, les chrétiens doivent venir devant Dieu et intercéder en faveur des autres avec un cœur contrit, une attitude de repentance, pleinement conscients de leur propre indignité et remplis d’abnégation.

Daniel ne dit pas : ‘ « J’ai le droit d’exiger cela de Vous, mon Dieu, parce que je suis un intercesseur que Vous avez tout spécialement choisi ». Il dit : « Je suis un pécheur » et en effet « Je ne peux rien vous demander ».

La vraie prière d’intercession cherche non seulement à entrer dans la volonté de Dieu et à la voir s’accomplir, mais à la voir s’accomplir que nous en soyons les bénéficiaires ou pas et quel qu’en soit le coût pour nous. La vraie prière d’intercession cherche la gloire de Dieu, et non la nôtre propre.

Pour qui devons ou pouvons nous prier ?

Nous mentionnons ici une liste non exhaustive de ceux pour qui nous devons offrir une prière d’intercession :

- toutes nos autorités (1 Timothée 2 : 2) ;

- tous ceux qui sont dans le ministère, (Philippiens 1 : 19) ;

- l’église (Psaume 122 : 6) ;

- les amis (Job 42 : 8) ;

- nos concitoyens (Romains 10 : 1) ;

- les malades (Jacques 5 : 14) ;

- les ennemis (Jérémie 29 : 7) ;

- ceux qui nous persécutent (Matthieu 5 : 44) ;

- ceux qui nous abandonnent (2 Timothée 4 : 16) ;

- et tous les hommes (1Timothée 2 : 1).

Tous les chrétiens sont appelés à être des intercesseurs.

Il y a dans le monde chrétien aujourd’hui une idée totalement erronée selon laquelle ceux qui offrent des prières d’intercession sont une classe spéciale de « super-Chrétiens » appelés par Dieu à un ministère d’intercession spécifique. La Bible est très claire sur ce point : tous les chrétiens sont appelés à être des intercesseurs. Tous les chrétiens ont le Saint Esprit dans leur cœur et, de même qu’Il intercède pour nous selon la volonté de Dieu (Romains 8 : 26-27), nous devons intercéder les uns pour les autres. Ce n’est absolument pas un privilège réservé à une élite chrétienne ;

c’est un commandement adressé à tous. En fait, ne pas intercéder pour les autres est pratiquement un péché.                              « Loin de moi aussi de pécher contre l’Eternel, de cesser de prier pour vous ! » (1 Samuel 12 : 23).


Pierre et Paul, quand ils demandent d’intercéder pour eux, ne limitent certainement pas leur requête à ceux qui ont un appel spécial pour l’intercession. « Pierre donc était gardé dans la prison ; et l’Eglise ne cessait d’adresser pour lui des prières à Dieu » (Actes 12 : 5). Remarquez bien que c’est l’Eglise entière qui priait pour lui, pas uniquement ceux qui avaient un don d’intercession.

Dans Ephésiens 6 : 16-18, Paul exhorte les croyants d’Ephèse – tous – sur les fondamentaux de la vie chrétienne, dont l’intercession « Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications ». De toute évidence, la prière d’intercession fait partie de la vie chrétienne de tout croyant.

On voit aussi, dans Romains 15 : 30, que Paul demanda à tous les croyants romains de prier pour lui. Il fit également la même injonction de prière aux Colossiens (Colossiens 4 : 2-3). Nulle part, dans aucun appel à l’intercession, il n’est indiqué que cela s’adresse exclusivement à un certains groupe de personnes. Tout au contraire, ceux qui ont besoin qu’on intercède pour eux peuvent demander l’aide du plus grand nombre ! L’idée que l’intercession est un privilège et un appel qui s’adresse seulement à quelques chrétiens n’a aucun fondement biblique. Pire, c’est une idée destructrice qui conduit le plus souvent à l’orgueil et au sentiment de supériorité.

Dieu appelle tous les chrétiens comme intercesseurs. C’est le désir de Dieu que chaque chrétien soit pleinement actif dans la prière d’intercession.

Quel privilège merveilleux et exaltant est le nôtre que de pouvoir ainsi venir librement devant le trône du Dieu Tout-Puissant avec nos prières et nos requêtes !

Merci au sit Got Questions pour ces précisions

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+