L'engagement

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

L'engagement, Enseignement-témoignage donné à l’EAU Vive le mardi 14 Avril 2015 par Dany.

L'engagement

Enseignement donné à l’EAU Vive le mardi 14 Avril 2015

 

I. Dieu s‘engage: « ... moi, je ne t'oublierai jamais ! »

A la demande de l’Eau vive, j’ai dû réfléchir sur ce thème: l’engagement

Avant de parler de nos engagements, il me semble important de regarder comment notre Dieu vit l’engagement avec nous :

Engagement 2

 

« ... Moi, je ne t'oublierai jamais !

Vois, Je t'ai gravé sur les paumes de mes mains »  Is 49,15-16 
 

Cette phrase forte qui nous saisit au fond de l’être, nous dit cette passion du Père pour chacun de nous.
Je me souviens de cette parole que j’ai entendue un jour pendant une eucharistie.

 

 

C’était l’époque où j’avais de bonnes raisons de ne plus venir à la messe du dimanche. Bonnes raisons, c’est ainsi que je voyais les choses...
Ce jour-là, j’ai entendu au milieu d‘un chant « et moi, Je t’attends ».
J’ai demandé à mes amis quel était ce chant, je voulais en vérifier les paroles.
Cette phrase n’y était pas.
Elle était là pour moi.
Et je n’ai plus à me demander s’il faut ou non aller à la messe.



L’engagement de Dieu est d’abord un message adressé à l'esclave, à celui qui est méprisé, rejeté, le pauvre, mais aussi à tout humain dans sa pauvreté, ses manques.
C’est un choix que le Seigneur pose : « Le Seigneur m'a appelé dès le ventre de ma mère » Is 49, 1b
Je suis celui, celle que Dieu depuis toujours regarde avec tendresse, et Il ne cesse jamais de nous bénir, oui dès le ventre de notre mère ; Il est là, Celui qui nous a désirés de toute éternité « bien avant le ventre maternel… ».


Cet Engagement de Dieu avec moi est de toujours à toujours.
(De Son incarnation à Sa mort-résurrection, Il nous a ouvert à Sa vie, à l‘amour... )

C'est l'image du bon berger qui se soucie de chacune de ses brebis, que nul n'arrachera de la main du Père. Jn 10, 28

« et moi Je suis avec vous pour toujours, jusqu‘à la fin du monde. » ( Final de Mat)
Jésus confirme l’engagement de Son Père auprès de chacun.

Il est un Dieu qui nous accompagne, qui nous espère, qui nous attend, comme le père du fils prodigue guettant le retour de son fils ... attente... confiante... longue attente parfois de Celui qui s'est lié à chaque homme.

 

Il s'est engagé sur un chemin d'humanité pour que je vive mieux, pour que je vive de cette vie qui est la sienne et qu'il voudrait tant me faire partager.
C’est un Dieu dont les entrailles se retournent devant l'infidélité de Son peuple, devant mes infidélités « ...car ils n'ont pas compris que je prenais soin d'eux 
» Osée 11. 8c


Notre Dieu s'engage, Il n'attend pas que je sois capable de l'aimer en retour.
Il s'engage de façon inconditionnelle. Il est le Dieu fidèle éternellement… de notre naissance et bien avant à notre mort et après « afin que tout homme qui croit en Lui ait la vie éternelle » Jn 3,15

 

Mais je ne le sais pas toujours, je l'oublie.

Un exemple:
Quand Dieu s'engage avec Abram Gn 15 qui se plaignait : je n’ai pas d‘enfant, et Dieu lui promet une postérité.
Ce qui me frappe c'est que l'Alliance est conclue et Abram est saisi de torpeur.
Il est tellement dépassé…

À la demande du Seigneur, Abram partagea les animaux du sacrifice et puis « Au coucher du soleil, une torpeur saisit Abram ; voici qu'une terreur et une épaisse ténèbre tombèrent sur lui... Le soleil se coucha et une torche de feu (passa) entre les morceaux. En ce jour, le Seigneur passa une Alliance avec Abram... »

Une torpeur qui nous rappelle le sommeil d'Adam alors que l’Eternel se penche et façonne une aide, une femme à partir de son côté, étrange proximité qui nous dépasse tellement, qu’Adam ne pouvait comprendre.
Quand Dieu passe… qu'Il nous opère pendant que nous dormons, Dieu prend soin de nos fragilités; Mais c'est le feu de son amour qui passe, comme une brûlure au fond de nos 
cœurs

Dans l’épaisse ténèbre, Abram vit un profond mystère, Dieu passe parmi les animaux du sacrifice avec sa torche. Ce rite allume en nos cœurs aujourd’hui encore un feu qui ne s’éteint jamais.

 

Engagement 1

 

 

 

 

Quel est mon engagement en réponse à l’engagement de notre Dieu ?

II. Je m'engage dans le groupe de l’Eau Vive

comment ce groupe de prière peut-il devenir un lieu d’engagement pour moi ?

A- la prière du mardi au début

La première fois, on vient, on voit, on revient trois fois pour mieux comprendre,
ou on part ou nous restons,

et c'est parfois comme un besoin qui nous pousse vers ce lieu, quelque chose qui s'impose, nous nous sentons attendus.
Il y a en nous comme un désir que nous ne savons définir.

C'est comme une réponse à l'Esprit Saint à ce quelque chose en nous de confus.. pour répondre à Celui qui nous attend… et que nous hésitons à reconnaître.

 

Quand je suis arrivée à l'Eau Vive, à partir d'octobre, je savais que tous mes mardis seraient pris pour mes enfants.

Et le Seigneur a placé une amie incroyante sur mon chemin qui a assuré les voyages (le "voiturage") que je devais faire pour mes enfants.

C'est sérieux de s'engager pour le Seigneur mais n'oublions pas qu'Il a pris les devants.

Demandons-Lui : j'ai besoin que Tu lèves les barrières qui m'empêchent de venir à Toi. Seigneur, je sais que Tu m'attends. Seigneur, que Ta volonté soit faite ! 

 

L'engagement à venir chaque mardi s'impose peu à peu pour cultiver la joie au fond de nous, pour répondre à Quelqu'Un.

Peu à peu l'engagement prend forme, mon engagement est une réponse au Seigneur, et j'ai du mal au début à dire "Seigneur".
Il va falloir que j'ose, que je me lance et L'appeler par Son Nom, à haute voix, ne plus parler de Lui mais Lui parler...

Ma foi ne peut se taire, sinon elle risque de s'étioler de se faner…

J'ouvre la bouche, je me mets debout, c'est un début d'engagement...

Je m'engage, c'est dans un premier temps : je me laisse faire.
Il est un amour offert que je ne savais pas…

 

Mon début d’engagement est ma réponse, hésitante peut être, à ces bras tendus vers moi d’une infinie douceur.
Je ne sais pas trop où j’en suis, je suis comme Abram dans une étrange torpeur.

Je fais un petit pas vers Lui et Lui bondit dans les montagnes, Il accourt.

 

Il n'est plus question de savoir si nous sommes disponibles ou pas le mardi, Dieu ouvre des barrières.

Si c'est Toi, Seigneur qui a fait le premier pas, alors mes plages horaires s'ouvriront.
Mes collègues soudain coopèrent, ma famille me soutient même quand elle ne partage pas ma soif...
L'engagement devient clair.

 

C'est Toi Seigneur qui invites.
Il est Père et prend soin de ses enfants.
Demandez et vous recevrez, demandez l'aide de l'Esprit Saint...

 

L’engagement dans la prière du Mardi, ce n’est pas assister à la prière mais participer.

Cela signifie écouter, j’ouvre ma bouche pour louer, j'apporte (je porte) ma bible pour relire la Parole reçue, pour m’en laisser pénétrer, qu'elle descendre dans mon coeur profond, et je peux reprendre une parole, une expression : partager ce qui monte de mon cœur.

 

Jésus, ce mardi à quelque chose à ME dire, dans cette assemblée de frères, par cette assemblée.

J'écoute pour moi, j'écoute par eux, j'écoute avec eux.

Il est une solidarité dans notre engagement et nous avançons les uns par les autres.
Alors moi aussi je porte la prière, je participe, je m’engage de plus en plus.

 

B- S'engager à devenir serviteurs

Après un temps de formation (l’Effusion de l’Esprit), devenir serviteur.

Se préparer, se mettre en toute humilité dans ce chemin, est un engagement fort.

 

Il nous est demandé d'attendre, d'avoir vécu un an dans ce groupe avant d'aller plus loin, afin que ce geste soit réfléchi, que nous ayons pris ce temps avec le Seigneur dans une foi qui nous a souvent déroutés, tant elle était loin de nos schémas, de nos façons de prier.

 

Nous nous sommes familiarisés avec la louange.

L’effusion est suivie d’un temps où je perçois mes charismes aidée par les frères et sœurs, doucement je m’engage, je suis appelée, je me propose...

 

Que faisons-nous de ces engagements ?

Être engagé comme serviteur est un appel, jamais un droit qui me valorise, c’ est une invitation au service de ce groupe.

Je suis invitée à me donner jusqu’au bout …

 

Attention aux services vécus en dehors de ce groupe, où suis–je appelée ?
Ici, dans ma paroisse... dans la société ?

Soyons vigilants qu’un service n’étouffe pas l’autre et qu’il ne me stérilise pas … dans ma bonne volonté à dire oui à tout !

 

Je m'engage à être serviteur, pour répondre à l’amour du Seigneur Jésus : 1 Jn 3,16 :

« À ceci nous avons connu l’Amour, Celui-là a donné sa vie pour nous, Et nous devons, nous aussi donner notre vie pour nos frères. »

 

Je m'engage pour toi mon frère, ma sœur en Christ, je me fais ton prochain.

Je m'engage pour Ton peuple, Seigneur, Je m'engage avec Ton peuple,

J'apprends à faire Église.

J’essaie de marcher en Ta présence Seigneur !

 

III.- L'engagement nécessite

- A. engagement aux formations continues
- B. L’engagement a besoin de discernement
- C. L’engagement a besoin d’humilité

- D. L'engagement a besoin de persévérance

 

A.engagement aux formations continues

- La première formation qu'offre le Renouveau, l'Eau Vive c'est la « préparation à la vie dans l'Esprit , » nous l'appelons "préparation à l'effusion"
(que le Seigneur nous fait vivre quand Il veut …)

Mais aussi ...

- Que ce soient les après-midi de prière de guérison

- Les week-ends avec le père Paulin ou autres

- Les formations pour ceux que le noyau appelle aux services d’écoute, de prière fraternelle, de discernement, de chant....

 

Nous pouvons écouter l'Esprit Saint avec toute notre bonne volonté, mais nous pouvons lui faire dire n'importe quoi…

I Jn 4,1  « Bien aimés ne vous fiez pas à tous esprits, mais éprouvez les esprits pour voir s’ils viennent de Dieu, car beaucoup de faux prophètes sont venus en ce monde. »

Et nous sommes parfois ces faux prophètes pour nous-mêmes.

 

Les formations sont là pour nous cadrer, pour affiner notre écoute du Seigneur

De multiples formations sont offertes dans le diocèse, avec d'autres églises, dans nos secteurs pastoraux… des journées à Bordeaux ou sur le plan régional et national à Saint Laurent sur Sèvres… mais aussi les retraites... avec les Jésuites, les Béatitudes, le Chemin Neuf, Paray le Monial, le père Paulin, les Jésuites...

Pour affermir nos engagements nous avons besoin de nous former, de nous étayer…

Une chance, les formations sont vécues avec l’Esprit Saint, elles ne se contentent pas d’étayer notre intelligence, c’est nécessaire mais insuffisant.

En me formant, j’apprends à vivre ma foi, ma relation à Dieu Trinité, ma relation aux frères, j‘apprends à m‘aimer... et à Aimer

 

B. L’engagement a besoin de discernement

Un exemple :
Un homme reçut dans son cœur qu’il devait s’occuper des SDF, les loger… une motion de l’Esprit Saint.

Il était marié et avait de jeunes enfants.
L’Esprit saint avait mis cette invitation dans son cœur. Mais le discernement est plus complexe.
IL a dû accepter son "maintenant" , sa famille…
Ce n’ était pas le moment , c’est le discernement avec Jésus, avec notre incarnation dans le temps ... 
Puis avec le Père ... Est-ce conforme à la loi de l’Église, à la bible, au bon sens…
Plus tard après des années, il a pu vivre avec sa femme cette invitation.

 

Je m’engage après avoir écouté, avoir discerné...avec des personnes formées pour cela ...

Une foi qui ne s’appuie que sur les motions de l’Esprit Saint (ou esprit), sans prendre de précaution (d’être confrontée au bon sens, à l’ enseignement de l’Église, à la Bible ), est une foi dangereuse.

Et ces déviations ont souvent desservi le Renouveau.

 

Même si je pense avoir raison, il est bon, et Ste Thérèse d’Avila nous le dit, de se soumettre. Et si telle était l’invitation de l’Esprit Saint, nous serons invités plus tard à ce service...

 

Parmi nous un prêtre est reconnu par l’évêché comme "veilleur", c’est le père Claude Cantet.

Un autre prêtre, le père Lacretelle est notre lien avec l’évêque comme coordinateur diocésain de tous les groupes du Renouveau du diocèse.
Ces guides sont essentiels.

 

Je m’engage avec des sécurités... chacun son gilet de sauvetage.
Et n’oublions pas les armes du combat spirituel.
Nous pouvons relire le texte des Éphésiens (6, 10)

 

Dans le groupe de l'Eau Vive d’autres formations existent.

pour la prière fraternelle à l'écoute des souffrances, à l'écoute du Seigneur dans ces vies, au discernement.

Les livres offerts ici, prêtés ou vendus...

Une formation ne peut pas être un picorage.
Là aussi, je m'engage; Il est important pour ceux qui ont vécu des formations à la prière de guérison de continuer... à se former, à se laisser interpeller, à la pratique quand cela nous est demandé.
Attention nous ne pouvons nous "envoyer" tout seul !

 

C. L’engagement a besoin d’humilité:

Deux pièges sont à éviter :

- Je ne suis pas digne... je ne sais pas faire

- ce service est pour moi... c’est moi qui serais le mieux placé

 

Entre ceux qui manquent de confiance en eux et ceux qui sont toujours prêts à se mettre en avant, comment trouver la juste place ?

Ces travers dénotent un manque de confiance en soi, dans un cas comme dans l’autre; Ne laissez pas la lumière sous le boisseau…

 

Mon engagement est une réponse au Seigneur à ce que j'ai perçu comme Son appel.
Et que je découvrirai peu à peu, dans une richesse que je ne soupçonnais pas.

 

Marie a beaucoup à nous apprendre sur l'engagement

L’engagement comme on engendre la vie, plus de vie…

L’humilité c’est ce qui résume le fruit de l’Esprit Ga 5,22

 

 

 

D. L'engagement a besoin de persévérance

Notre engagement est la réponse à un appel;

Et ce ne peut plus être : un jour oui, un jour non.

Il nous faut prier pour nos amis qui ont trop d'empêchements et parfois comme le font certains d'entre nous, tendre une perche pour les aider à se libérer, à trouver un véhicule…

Parfois derrière ce que nous appelons le « devoir d'état » ou nos fatigues, se cachent une fuite, se cachent nos défaillances.
J'ai dit parfois, et nous n'avons pas à juger l'un ou l'autre.
C'est à discerner. 

Est-ce que j'écoute le Seigneur ou moi-même ? Avec qui je m'engage ?

Que Ta volonté soit faite !

 

...Au début quand je suis arrivée à l’Eau Vive, j’avais demandé à Claude une prière, il m’avait renvoyée au Notre Père.
Pendant un an cette phrase m’a façonnée « que Ta volonté soit faite ! » et pour moi il y avait comme une main posée sur mon épaule, Dieu le Père s’engageait auprès de moi...

Ce notre Père à dire du fond du coeur…
Il m'invite à une terre promise que je ne savais pas…

 

L'engagement a besoin de persévérance, ce n'est pas quand j'ai envie .

Col 1,23 « Il faut que vous persévériez dans la foi, affermis sur des bases solides, sans vous laisser détourner de l'espérance promise par l'Évangile que vous avez entendu...» L’engagement me demande d’être fidèle, et cela dans la durée.

Le noyau, l'accompagnateur spirituel peuvent nous aider à accueillir le chemin sur lequel le Seigneur nous appelle.

 

Nous n’avons pas à dire: ce soir, je ne le sens pas , je suis fatigué.
Combien de fois il nous est donné de faire l’expérience de ces moments où le Seigneur déploie Sa grâce malgré la fatigue.
Il est cependant des fatigues à respecter. Le discernement est à faire ...


La formation s'apprend et s'affermit par la pratique, se consolide dans la confrontation.
Un engagement qui dort se rouille, s'affadit.

Ne laissons pas dormir les charismes ...

 

Conclusion

L'engagement m'invite à être disponible à l'imprévu de Dieu.

L'engagement ne m'emprisonne pas dans le carcan du « tu dois » mais il me libère, il me fait entrer dans ma vocation profonde,

il développe le meilleur de moi-même.

Il est donc Amour, joie, paix, bonté, longanimité …

Il ne me met pas au-dessus des autres mais m'apprend à m'agenouiller devant la terre sainte qu'est mon frère…

Il m'invite à une terre promise que je ne savais pas…

 

Écoutons le final de Ro 10:

Nos dons, nos charismes ne sont pas à nous mais cadeaux de Dieu

Ro 11 :
« Car tout est de Lui et par Lui et pour Lui.

Puis, vient l’invitation de St Paul : Ro 12

« Je vous exhorte donc, frères, par la miséricorde de Dieu à offrir vos personnes en une offrande vivante, sainte, agréable à Dieu » cette bonne odeur…

L'engagement a besoin de persévérance dans l’Amour

Enseignement donné à l’EAU Vive le mardi 14 Avril 2015

Dany Choteau

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+