Déjouer les pseudo-invitations à la prière

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Comment déjouer les pseudo-invitations à la prière, les "pièges" de certaines "propositions" de prière laissées au fond de nos églises ? Feuille de RÉSUMÉ de cet article à télécharger ou imprimer.

Déjouer les pseudo-invitations à la prière.

 

POUR OBTENIR OU IMPRIMER LE RÉSUMÉ 
DE CET ARTICLE CLIQUEZ ICI !

Il y a parfois de petits 'flyers' (petites affiches) qui sont déposés au fond de nos églises pour nous inciter à la prière et pourtant ces feuilles sont retirées et jetées par nos prêtres ou par des responsables de nos paroisses. Motif : prières non conformes à la foi chrétienne.
Souvent ce sont des personnes de bonne foi, voulant sincèrement oeuvrer au Royaume en encourageant à la prière, qui les déposent.

Comment déjouer les pseudo-invitations à la prière, les "pièges" de certaines "propositions" de "prière" ?

 

Quelle est notre prière ? 


Il y a de multiples bonnes façons de prier…

 

La prière est indispensable à la vie chrétienne, comme la respiration est nécessaire à la vie de nos corps et l'Eglise nous encourage à "prier sans cesse", (St Paul : 1 Thessaloniciens 5, 17).
La prière peut être 'individuelle' ou collective.

 

Mais la prière est avant tout un dialogue avec le Seigneur, un tête à tête intime où chacun peut et doit s'exprimer en liberté selon la forme qui lui convient le mieux :
prière informelle, prière récitée, neuvaine, prière d'adoration silencieuse, prière de louange, d'intercession, de demande ... ... ...

 

Cependant nos prêtres sont parfois amenés à faire disparaître certaines invitations à la prière déposées au fond de nos églises car ces prières proposées ne sont pas justes et parfois même dangereuses !
Et pourtant ceux qui mettent à disposition ces propositions de prière, le font en toute bonne foi !

 

Comment faire le tri dans ces invitations à la prière ?
Comment discerner si ces prières sont d'Eglise ou pas ?



La prière est une communication libre entre le Seigneur et Ses enfants donc on ne peut, 
en aucun cas, 'forcer' ni les personnes sous une menace déguisée, ni 'forcer' Dieu à une obligation de résultat.


Une prière ne peut "obliger" Dieu donc toutes celles qui 'garantissent' une obligation de résultat de la part de Dieu sont forcément 'orientées' vers une mainmise sur le Seigneur et ne peuvent être justes.


Il est bon de demander au Seigneur, Il écoute toujours nos prières.
On se met devant le Seigneur  en toute humilité, en vérité (cela est bon et plaît à Dieu) mais on ne peut pas dire : "I
l suffit de prier tant de fois... cette prière, ce texte…  et tout ce que tu demandes, Dieu te le donnera".

 

Cela, c'est une volonté de puissance, de toute-puissance sur Dieu, de "désir de pression" mise sur le Seigneur ou sur les priants (à qui il est parfois demandé de poser des actions afin que la prière "réussisse" !), donc le discernement est fait : ces propositions-là ne sont pas des prières selon le coeur de Dieu.

 

Oui, le Seigneur entend et répond à nos prières mais pas forcément comme nous le voulons, nous l'imaginons ou dans les temps que nous souhaitons.

Toutes nos prières doivent rester dans le 'FIAT' : "Que Ta volonté soit faite, Seigneur".
 

On ne peut pas demander n'importe quoi au Seigneur.
Oui il est écrit : « demandez et vous recevrez » mais n'oublions pas que Jésus dit cela à ses disciples après leur avoir appris à prier (le Notre Père) et qu'Il dit : (Luc 11, 9-13)
"
Moi, je vous dis : Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira.10 En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira...
... Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »"

NB : Il est dit "Demandez, on vous donnera". 
Il n’est pas dit que celui qui prie «recevra ce qu’il a demandé», mais que Dieu lui donnera «de bonnes choses».
Peut-être aussi ce qui a été demandé mais là n'est pas l'objet de la Parole de Dieu qui dit seulement
"Demandez ... on vous donnera de bonnes choses".
Apprendre la confiance pas à pas, c'est cela aussi la Foi.


Il est une force de la prière que nous avons à découvrir mais pas n'importe comment.
Pour toutes les prières pour acquérir du "pouvoir" personnel ou du "pouvoir" qui vise à toucher à l'intégrité des personnes, le discernement est fait : ces propositions-là ne sont pas des prières selon le cœur de Dieu.

 

Nous avons à prier pour accueillir les dons que le Seigneur veut nous accorder, à grandir dans la confiance et la Foi, à demeurer dans la Présence du Seigneur :

"Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous." [Jean 15, 07]

 

Et nous avons de nombreuses propositions d'Eglise pour ce faire, ne serait-ce que sur notre Secteur : le Rosaire, la Louange, l'Intercession, l'Adoration, les Neuvaines, la prière de Montligeon pour les défunts, l'Evangile avec Marie, l'Approfondissement de la foi, Prier avec la Bible...)

 

Prions avec nos mots ou avec des prières écrites, prions sans cesse, comme nous y invite l'Apôtre Paul, mais surtout apprenons à mieux prier en discernant les vraies propositions de prière à ces impostures qui foisonnent sur le net et que nous trouvons jusque dans nos paroisses.

 

Avant de déposer des invitations à la prière, parlons-en en Eglise. N'hésitons pas à les montrer ou à les remettre à nos Prêtres ou à nos Relais Paroissiaux qui nous aideront à en discerner le bien-fondé.

                                                                             Dany 

Des exemples concrets

 

Prière mains croixVoici le schéma général de ces pseudo-invitations à la prière  qui prétendent :

 

- Voici une prière efficace (en général avec des 'références' :
de Ste Machine de la guérison miraculeuse, de St Machin de la croix de Trifouillis-les-oies, des 9 anges de la miséricorde...)
qui a fait ses preuves .... (souvent des témoignages de personnes guéries de cancers, dépressions etc...)
Or la prière n'est pas une formule magique :
elle est un dialogue dans la Foi.
D
onc le discernement est fait : 
ces propositions-là ne sont pas des prières selon le cœur de Dieu

 

- Voici la prière qu'il faut sans faute réciter (avec des indications précises, par exemple neuvaine à réciter matin, midi et soir devant trois bougies blanche bleue) afin que le résultat attendu puisse se réaliser.
Or la prière n'est pas une formule automatique pour un résultat garanti.
Donc le discernement est fait : ces propositions-là ne sont pas des prières selon le cœur de Dieu 

 

- Le titre ou le but affiché de ces pseudo-prières peut déjà nous alerter.
Soyons donc attentifs aux détails d'une proposition de prière à laquelle nous voulons nous associer.

Ci-dessous une rapide "analyse" de deux de ces invitations à la prière dernièrement trouvées dans une de nos 8 paroisses.

 

VOYONS COMMENT DISCERNER SUR DEUX DE CES "PROPOSITIONS" DE "PRIÈRES".
(en rouge le soulignement des aberrations ou questions)

 

1°) "Neuvaine pour obtenir une accumulation de protections angéliques"
("obtenir" une accumulation de protections)

Résumé de cette fameuse (et 'fumeuse') suggestion de prière :

Cette neuvaine consiste à offrir 9 communions consécutives en l'honneur de Jésus Christ, Roi des Nations.
Comme Jésus a dit (ah bon ? Dans quel évangile ?) : "Je désire que les âmes fidèles
(sous-entendu si vous voulez être des âmes fidèles .... Et qui ne souhaite pas être fidèle au Seigneur ?) adhèrent à cette dévotion et fassent 
une neuvaine de neuf communions.
Elles m'offriront donc neuf communions consécutives et iront à la confession, si possible
(bah, il y a tout de même du facultatif !), pendant cette neuvaine, en l'honneur de Jésus
(ah bon, je croyais que la confession était pour le pardon de mes péchés. Ce ne serait pas Jésus qui m'honore de Son pardon mais moi qui L'honore de ma démarche, alors ?), Roi des Nations".

Jésus a indiqué que par "consécutives", il veut dire 9 communions ininterrompues, pendant 9 jours d'affilé ou 9 communions consécutives. (Bien nébuleuse, cette histoire. Faudrait savoir : une communion par jour pendant 9 jours d'affilé ou 9 communions consécutives, par exemple à raison de 3 par jour, ou pourquoi pas les 9 à la suite le même jour ?)

Les résultats de cette neuvaine sont puissants et sans précédents (puissants et sans précédents... ah ils n'ont pas dit 'garantis' !)et ont été montrés à la servante de Jésus 
(quelle servante ? Ce n'est pas précisé.) dans une vision (ah bah, si c'est dans une vision perso, normal que personne et l'Eglise ne soit au courant...).

... ... ... "J'insiste pour que Mes fidèles m'offrent sans cesse cette neuvaine, (oui, qui ne voudrait pas être LE ou LA fidèle du Christ et pouvoir le prier sans cesse ?) comme cela, Je peux continuer (ah, sans cette neuvaine-là le Seigneur ne peut pas continuer à faire ce qu'Il veut, alors...) à envoyer mes Saint Anges pour la protection et l'assistance des autres âmes
(et voilà, le tour est joué : les personnes de bonne volonté sont 'attachées' à cette neuvaine sinon les autres ne seront pas sauvés !!!) qui ne pourront pas le faire elles-mêmes.

Dans cette fin des temps, le pouvoir de l'ennemi a grandement augmenté.
(et un petit coup de peur du Diable pour décider les hésitants !) 
Je vois que mes enfants ont énormément besoin de Ma protection".  
(protection de Dieu ou accumulation de protections angéliques ? Faudrait-savoir ce qu'obtiendrait cette neuvaine-là !)


2°) "Prière de neuvaine à Saint Jude, apôtre des causes désespérées"

NB : Il existe bien sûr une neuvaine à Saint Jude Thaddée proposée par l'Eglise.

(Cliquez ici pour la lire)

Jude est l'un des douze apôtres de Jésus-Christ, généralement identifié avec Thaddée. 
Après la Pentecôte, il alla prêcher l'Évangile dans l'Idumée, la Syrie et la Mésopotamie.
Il souffrit le martyre, en Perse ou en Arménie, vers l'an 80.

Selon la tradition, il est à l'origine avec Barthélemy de l'Église apostolique arménienne.
Il est le patron des causes désespérées pour les catholiques, comme Sainte Rita de Cascia. Il est honoré le 28 octobre.

Il s'agit d'une neuvaine classique. Le langage peut sembler désuet mais il n'y a rien à dire car c'est une prière d'Eglise.
Chacun est libre de prier comme il l'entend et de trouver le style de prière qui lui convient.

 

Mais voilà la proposition trouvée au fond d'une de nos églises.
(toujours en rouge le soulignement des aberrations ou questions)

 

Neuvaine à St-Jude, Apôtre des causes désespérées :

Cette neuvaine doit être récitée (Récitée, donc vous devez l'apprendre par cœur. La lire ne compte pas !) chaque jour, six fois, pendant neuf jours consécutifs. (Ah, tant pis pour vous si un jour vous ne la récitez que 5 fois ou 7 fois : ça annule aussi le résultat attendu !)
Copiez 9 x 9 = 81 exemplaires de cette neuvaine et déposez chaque jour 9 exemplaires dans une église, Catholique et/ou Orthodoxe. (Là, ça ne plaisante pas avec l'obligation du "faire" : recopier 81 fois ! Ainsi ils sont certains que leur proposition de prière va bien être propagée et à moindre coût !)
La prière sera exaucée à l’expiration du neuvième jour ou même avant le neuvième jour (et voilà l'obligation de résultat imposée à Dieu ! Et bonjour la pression : le 9° jour ou même avant !) et n’a encore jamais défailli, quelque impossible puisse sembler sa réalisation. (et là il est bien dit qu'on peut demander n'importe quoi : la "formule magique" fonctionnera obligatoirement !)

« Que le Sacré-Cœur de Jésus soit adoré et aimé dans tous les Tabernacles jusqu’à la fin des Temps. Amen.
Que le Sacré-Cœur de Jésus soit loué et glorifié maintenant et toujours. Amen.
Saint Jude, prie pour moi et accepte mes prières. Amen. 
(Dire ensuite la demande : St Jude je te prie pour ...)
Béni soit le
Cœur Sacré de Jésus. Béni soit le Cœur Immaculé de Marie. (Oh, il vaut mieux mettre tout le monde de son côté, non ?)
Béni soit Saint Jude Thaddée de par le monde et pour l'éternité ! (ah, lui il a droit en plus à "de par le monde et pour l'éternité". Serait-ce qu'il a plus d'importance que les Sacrés
Cœurs de Jésus et Marie ?)»

Dire ensuite un Pater (Notre Père) et un Ave Maria (Je vous salue Marie)
Priez avec Foi.
(ah oui, si ça ne fonctionne pas, c'est que vous n'avez pas su prier ou que votre foi n'est pas assez grande ! Tant pis pour vous et vos 81 copies ?) 

 

Voilà. Vous avez maintenant des "clefs" pour discerner.

Soyons simples et sincères dans nos prières.

et n'oubliez pas : 


- « Votre Père sait de quoi vous avez besoin » (Matthieu 6, 8)

- « En toutes choses, exposez vos requêtes à Dieu par des prières et des supplications avec des actions de grâces; et la paix de Dieu, laquelle surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées dans le Christ Jésus. » (Philippiens 4,6)

 

Sachons donc rester patients et soumis à Dieu,
tout en persévérant dans la prière avec foi et confiance.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+