Présentation, Fête de la Lumière, Chandeleur

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

En février, c'est la Chandeleur, la fête de la Lumière ! C'est la fête de la Présentation du Seigneur au temple. Qu'est-ce que la Chandeleur ? Et Réflexion de Mère Marie Chistine, abbesse de Notre-Dame du Rivet. Février 2015.

Fête de la Lumière, Chandeleur

 

Fête gourmande pour les uns, jour de processions autour de la lumière pour les autres,

le 2 février, la Chandeleur est tout cela et bien plus !


« Lumière pour éclairer les nations païennes » (Luc 2, 32), c’est par ce titre que Siméon accueille Jésus lors de la Présentation au Temple par Marie et Joseph, quarante jours après sa naissance.


A la Chandeleur, qui signifie « fête des chandelles », on bénit les cierges et l’on organise des processions, comme à l’église de l’Immaculée Conception (Paris XIIème) ou à Saint-Georges de la Villette (Paris XIXème).

 

C’est aussi l’occasion d’une pause gourmande au cœur de l’hiver !
Parmi les idées savoureuses, soulignons celle du « Caté’crêpes » à Prauthoy dans le diocèse de Langres, la dégustation de bugnes (des petits beignets en forme de losange) à Nice ou encore la bénédiction des navettes (sablés en forme de bateau) par Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille !

A Marseille justement, le 2 février lance traditionnellement une semaine de festivités.
Cette année encore, elle marquée notamment par l’arrivée de l’Evangile par la mer, par une procession de Notre-Dame de Confession (une Vierge noire), une marche aux flambeaux, de nombreuses messes à la basilique Saint-Victor animées par les associations et mouvements d’Eglise locaux.

Enfin, c’est aussi la date retenue pour la journée de la vie consacrée.

Bonne fête à celles et ceux qui ont choisi de consacrer leur vie à Dieu !

Merci au Site des Evêques de France

Février 2015

Présentation, Fête de la Lumière

Le mois de février s’ouvre par la fête de la Présentation de Jésus au Temple.

 

Cette démarche des parents de Jésus rejoint la démarche de tous ceux et celles qui veulent offrir leur enfant à Celui qui seul donne la vie. 

Ils viennent accomplir la Loi puisque tout fils premier-né devait être présenté au Temple. 

 

Cette présentation nous met en face d’une rencontre : celle de la Sainte Famille avec Syméon et Anne.

Ces deux anciens ont consacré leur vie à Dieu dans la prière, ne cessant de le louer, de le bénir et à tour de rôle, ils vont rendre grâce à Dieu pour l’enfant Jésus qu’ils reconnaissent comme le Messie.

 

Aujourd’hui, nous revivons cette rencontre par une procession qui symbolise notre marche vers la maison de Dieu ; c’est là que se fait la rencontre du Seigneur avec son Peuple.

Les cierges que nous portons nous renvoient à Celui qui est la lumière du monde. 

 

En 1997, le Pape Saint Jean Paul II faisait de cette journée la fête de la vie consacrée.

 

Et en cette année de la vie consacrée, cette fête prend une teneur plus intense.

Appelées par Dieu à lui donner ce que nous sommes, nous pouvons témoigner que le don de nous-mêmes et de ce que nous avons est ce dynamisme qui nous avancer sur le chemin.

Nous donnons en réponse à un appel et nous recevons bien au-delà de ce que nous pouvons imaginer.

Cela n’exclut pas la peine, la souffrance, les difficultés... Nous vivons ce que tout homme peut traverser dans sa vie.

Mais nous le vivons avec la certitude que nous ne sommes pas seules sur la route.

Nous sommes accompagnées, comme d’ailleurs tout homme est accompagné, mais nous avons la grâce de le savoir et d’en vivre.

La rencontre, nous pouvons la vivre à tout instant, en vivant le moment présent en lien avec le Seigneur.

Là où nous sommes, nous prions pour qu’advienne en nos cœurs, dans le cœur de tout homme, la lumière du Christ ressuscité, qui seul donne sens à tout ce que nous vivons



Mère Marie Christine

Merci à Mère Marie-Christine,
Abbesse de Notre-Dame du Rivet. 

Février 2015.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+