La Toussaint par Don Jean

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

La Toussaint par Don Jean. Enfant de Dieu, nous le sommes dès maintenant et donc nous participons à la communion des Saints. « Tout homme qui fonde sur Lui une telle espérance se rend pur comme lui-même est pur. » Et retrouver la pureté du cœur et pouvoir participer à la communion des Saints, c’est espérer en Dieu.

La Toussaint

La Toussaint, bien que nous soyons avertis,… Difficile de ne pas confondre Toussaint et fête des morts. 

Tout nous y pousse, depuis les enfants d’Halloween jusqu’à la réflexion de la marchande de légumes sur le temps, sans compter les prières au cimetière qu’il faut bien anticiper car le 2 novembre n’est pas férié.

Bref, pas si simple que ça de nous rendre compte  du véritable sens de cette fête.

Toussaint à tous les Saints à communion des Saints

1) Les Saints : ceux qui jouissent de la compagnie de Dieu dans l’éternité. 

Dieu seul est Saint, Dieu et ceux qui sont faits comme Dieu par le « lavement  dans le sang de l’Agneau ».

2) Nous sommes tous appelés à ce bonheur. Jésus nous donne les Béatitudes comme feuille de route pour que nous cheminions jusqu’au ciel. « Heureux les pauvres de cœur ».

La pauvreté : pauvre de soi, riche de Dieu. Sans dépouillement, on ne peut accueillir.

3) En quoi consiste le paradis : voir Dieu. Confère la deuxième lecture : « Lorsque le fils de Dieu paraîtra, nous serons semblable  à lui parce que nous le verrons tel qu’Il est. »

Enfant de Dieu et communion des Saints

Enfant de Dieu, nous le sommes dès maintenant et donc nous participons à la communion des Saints mais il nous manque quelque chose : « mais ce que nous serons ne paraît pas encore clairement." 

Qu’est-ce qui va nous rendre Saint, c'est-à-dire comme Dieu ? Nous serons semblable à Lui et nous le verrons tel qu’Il est.  

Cela nous ramène aux Béatitudes : Qui voit Dieu ?

« Les cœurs purs ». Déception ! Ca paraissait si simple … Ouvrir les yeux et voir Dieu.

Mais les cœurs purs ? Lavés de tout péché, de toute souillure, pauvre de soi.

Là encore, Saint Jean nous donne la réponse : « Tout homme qui fonde sur Lui une telle espérance se rend pur comme lui-même est pur. »

Et retrouver la pureté du cœur et pouvoir participer à la communion des Saints, c’est espérer en Dieu.

Et là, on revient à la pauvreté de soi pour pouvoir faire confiance à Dieu et demander l’aide à Marie, la toute pure.

La communion des Saints

La communion des Saints : prions avec tous ceux qui en font partie et tous ceux qui se préparent à y entrer.

Sur la terre, nous cheminons vers Dieu pour arriver dans l’éternité où nous vivrons une purification pour enfin voir Dieu.

                                       Don Jean Pichon

                                                       Pour le 1er novembre 2011

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+