Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Saint Thomas, celui qui ne croit que ce qu'il voit et pourtant ...

Saint Thomas

 

Saint Thomas, celui qui ne croit que ce qu'il voit ....
E
t pourtant .....


Pour beaucoup Thomas est le disciple qui  doute de la résurrection de Jésus-Christ, ce qui fait de lui le symbole de l'incrédulité religieuse.


Et pourtant c'est Thomas-le-passionné qui dit aux autres disciples lorsque le Christ annonce sa mort proche : « Allons, nous aussi, et nous mourrons avec Lui » (Jn 11, 16)

C'est Thomas-l'impulsif qui répond  avec vivacité au Seigneur lors du repas de la Cène :
« Seigneur, nous ne savons même pas où Tu vas. Comment en connaîtrions-nous le chemin ? »
(Jn 14,4).

 

Il est dans le concret, Thomas, dans la réalité !
Il a les pieds bien sur terre. Ce n'est pas un doux rêveur.

 

Et c'est ce même Thomas qui refuse de croire que Jésus est ressuscité avant d’avoir vu les marques de la Crucifixion : « Si je ne vois dans Ses mains la marque des clous... et si je ne mets ma main dans Son côté, je ne croirai point.”

 

Refus total et définitif de celui qui a vu tous ses espoirs balayés par la mort infâmante de son Christ et qui ne peut plus faire confiance...

Comment ne pas être touché par la bonté de Jésus qui va au devant de l'incrédulité de Thomas et qui vient lui parler pour le relever dans l'absolu de sa foi?
(Car comment Jésus pourrait-il oublier que Thomas était prêt à mourir avec son Seigneur ?)
Et Jésus l'encourage : «... Ne sois pas incrédule, mais crois. »
Et quel cri du cœur de Thomas qui répond :
« Mon Seigneur et mon Dieu ! » 
Alors seulement Jésus lui "reproche" son manque de confiance : « Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru ! » (Jn 20, 24-29)

...  ...  ... 

Mais ce reproche, n'est-ca pas plutôt un bel encouragement pour nous,

les générations qui avons cru sans avoir vu ?

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+