Chauffage dans les églises

Chauffage dans les églises

Chauffage dans les églises

Une fois n'est pas coutume, voici 2 petits dialogues amusants.

1er Dialogue.

Pendant la messe, pendant tout le sermon qui incite l'assemblée à implorer le pardon du Seigneur, une paroissienne assise vers le centre de l'église ne cesse de lever la tête vers les voûtes du plafond et semble effondrée chaque fois davantage.

À la fin de l'eucharistie, le prêtre très ému va lui parler :

- "Ma fille, j'ai été bouleversé par votre désespoir car, pendant que je prêchais, j'ai bien vu que vous leviez sans cesse les yeux au Ciel pour implorer le pardon de Dieu."

Chauffage égliseGênée, la dame explique :

- " Oh non mon père, je regardais les voûtes parce que le chauffage s'est éteint en début de messe et que j'attendais qu'il se remette enfin à fonctionner." 

 

Voilà une preuve, s'il en est besoin, qu'il ne faut pas juger ni tirer trop rapidement des conséquences hâtives .....

 

 

2ième Dialogue

Il s'agit d'un échange que j'ai "capté" sur FaceBook le jeudi 30 janvier 2014 après-midi entre deux amis pleins d'humour. Appelons-les Pierre et Paul.

Ils se connaissent bien, s'apprécient, partagent la même culture et aiment se taquiner : Pierre est un laïc parisien pratiquant et Paul est curé en Touraine et ils ont tous deux un humour décapant et fraternel. 

 

Pierre : "Baisser le chauffage aide à maigrir." Je découvre l'engagement sans faille de mon curé pour la santé de ses paroissiens, depuis des années.

Père Paul : La température de l'église est proportionnelle au poids de la quête. Si tu as froid, tu sais ce qu'il te reste à faire.

Pierre : Je note, Paul, que tu plaides donc nettement pour les quêtes "pesantes", par opposition aux quêtes "silencieuses"...  Précision utile, merci.

Père Paul : Beaucoup de billets ça pèse lourd, aussi.

Une autre Facebookienne intervient : Le père Paul plaide pour les lingots à la quête, tout simplement.

Père Paul : "Seigneur, faites que Pierre et sa famille ne viennent pas s'installer à Tours, dans ma paroisse. Merci mon Dieu. Amen."

Père Paul : Bon, avis à la populace : dans notre paroisse, l'église est très bien chauffée (donc, y'a pas de maigres). Venez ! Surtout si vous avez beaucoup de sous à donner à la quête : venez !