Fumées Blanches pour le Synode 2018-01-14

Compte-rendu de Laurent concernant la fin du synode du diocèse de Bordeaux

 

Fumées blanches pour le synode de l’Église catholique du diocèse de Bordeaux et Bazas

 

Les samedi 13 et dimanche 14 janvier 2018 ont été très studieux à la Maison diocésaine Saint Jean-Louis Beaulieu à Bordeaux.

En effet, la dernière réunion plénière allait permettre de présenter, d'amender et de compléter les convictions et propositions. Que d'échanges, de réécritures, de votes !

C'est la majorité qualifiée des 2/3 qui est exigée pour retenir un projet de texte, parfois avec un texte alternatif. On a pu mesurer l'engagement de chacune et chacun, en séance ou au cours des intermèdes et repas !

C'est qu'il n'est pas facile d'accepter qu'une proposition n'ait pas été retenue, ou n'ait pas recueilli assez de voix ! Un synode, c'est une école d'obéissance à l'Esprit-Saint !

Notre Cardinal avouait, une fois les votes achevés, que lui même avait vu certaines de ses propositions non retenues !

Synode 2018-01-14

Synode 2018-01-14

 

Du travail, de l'engagement, des échanges, mais aussi des temps de paix dans la prière, et des temps fraternels autour des repas. Celles et ceux venus de loin pouvaient même passer la nuit de samedi à dimanche chez des délégués proches du centre-ville ou encore au centre Beaulieu.

Les convictions et propositions, avec les encouragements et boîtes à outils, sont désormais soumis au Cardinal Jean-Pierre RICARD : il peut écarter l'une ou l'autre, mais il ne peut pas modifier le texte qui a été voté. Il va travailler à ce discernement, éclairé par ses conseils, et soutenu pour 6 mois encore par le conseil synodal et ses équipes qui ont déjà tant œuvré !

La promulgation des actes du synode sera un des temps forts de la fête « Missio 2018 » à la Pentecôte.
Il sera accompagné d'un guide pratique pour aider à la mise en œuvre de ces dispositions.

Le Cardinal Jean-Pierre RICARD, dans son discours de clôture, relevait que devant les plus de 150 délégués diocésains, il y avait un cardinal heureux !

Heureux de ce que l'Esprit, dans les échanges engagés mais toujours respectueux, avait su trouver le cœur et la raison de chacune et chacun pour dégager les nouveaux élans, dynamismes et aspirations pour notre diocèse.

le délégué synodal pour les diacres, Laurent