Au Cénacle oui mais pour en sortir

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Au Cénacle, oui mais pour en sortir : le Temps du Cénacle, temps entre l'Ascension et la Pentecôte.

 

Au Cénacle, oui mais pour en sortir

 

Le Temps du Cénacle, temps entre l'Ascension et la Pentecôte.

 

Ces quelques jours entre le jeudi 14 mai et le dimanche 2015 est un temps auquel la mouvance charismatique a redonné une importance de premier ordre : le temps du Cénacle, celui qui sépare l’Ascension du Christ, de la première Pentecôte, effusion de l’Esprit sur les Apôtres.

 

Un temps étroitement circonscrit, où ils se tenaient dans un lieu clos.

Un temps où la prière se fait intense, l’attente ardente...
... mais aussi un temps qui ouvre sur un espace illimité : la Bonne Nouvelle devra être portée jusqu’aux extrémités de la terre ! 

 

Et même si les disciples n’en ont pas conscience, car ils pensent le retour du Seigneur tout proche, un temps qui ouvre sur des siècles et des siècles d’évangélisation !

 

Oui, les disciples sont revenus à Jérusalem, « dans une grande joie », mais c’était pour en repartir bientôt sur toutes les routes et les mers, partager cette joie immense de la Résurrection du Christ.

 

Oui, il leur est demandé de porter abondance de bons fruits, sous peine de rendre stérile l’arbre dont ils sont les rameaux.

Et ce qui a été vrai pour eux il y a deux mille ans l’est pour nous aujourd’hui.

 

Alors que ce « cénacle » soit comme le moment où les coureurs se replient sur eux-mêmes, les pieds dans les starting-blocks, prêts à jaillir dans un élan enthousiaste vers ces périphéries où l’Évangile doit être proclamé, à temps et à contre-temps !

 

N’ayons pas peur de tous les déplacements – au sens propre et au figuré – auquel le vent de l’Esprit va nous soumettre : nous ne savons pas toujours où il va, mais lui sait où il doit nous conduire !
 

rédigé par  Marie-Hélène MARTIN
De Fraternité Pentecôte.

jeudi 14 mai 2015

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+