Barre 2013-08-07 Mercredi 18 sem du TO

Homélie du Père Barre 2013-08-07 Mercredi 18 sem du TO

Jér 31 / 1-7      Mth 15 / 21-28

« Jésus à l’école d’une païenne » 

 

        Ce n’est pas un évangile qu’il faut lire si l’on fait partie d’une association qui milite pour que les étrangers aient les mêmes droits que les français : «  Il n’est pas bon de prendre le pain des enfants pour le donner aux petits chiens. »    

         Comment une telle phrase a-t-elle pu être prononcée par Jésus !

 

         Etre Dieu, Jésus n’avait pas eu à l’apprendre, il était le Verbe lui-même. Sa personne est celle du Verbe de Dieu. Par contre, comment être un homme quand on est Dieu, cela Il avait du l’apprendre !

 

         Aujourd’hui Jésus va apprendre de la part d’une étrangère, à qui pourtant il pensait auparavant qu’il n’avait pas été envoyé, que la Foi n’est pas réservée aux seuls juifs , que des païens peuvent avoir une grande foi, doublée soit dit en passant d’une humilité inouïe !

         Ce sont souvent des femmes qui nous ont appris à vivre avec un cœur d’homme, à avoir un cœur qui respecte, qui a pitié, qui pardonne, qui aime.

        Alors, que Jésus ait eu d’abord une attitude raciste ne me gêne pas. Ce qui m’aurait gêné c’est qu’Il s’y soit enfermé.

 

        Et si Jésus a appris de ces contemporains comment on peut devenir un homme quand on est Dieu, c’est bien pour nous permettre d’apprendre comment nous pouvons devenir Dieu, enfin enfants de Dieu, quand on est homme !

 

          Merveilleux échange. Mais qui donc, hormis Dieu lui-même, aurait pu y penser !               

                                                                                                   AMEN