BARRE 2013-07-02 Mardi 13 sem du TO

Homélie du Père BARRE 2013-07-02 Mardi 13 sem du TO

Gen 19 / 15-29                Mth  8 / 23-27

« La louange pour tous ! »

 

         Pour désigner ceux qui sont dans la barque pendant la tempête  Mathieu  parle successivement : de ses disciples, de  ses compagnons, et finalement, des gens. Trois appellations pour parler des mêmes personnes…

 

         Au début,  quand Jésus monte dans la barque Mathieu nous dit que « ses disciples le suivent ». La tempête survient, la barque est recouverte par les vagues, mais Jésus dormait !

         Jésus dort, d        ans la tempête, mais il est confiant : il est avec ses disciples !

 

         Mais la tempête redoublant, ceux en qui Jésus avait pleine confiance se mettent à paniquer : « Seigneur, sauve-nous ! Nous sommes perdus. » Mathieu ne parle plus de disciples mais de compagnons qui s’approchent et le réveillent.

         Dans un danger commun on est tous solidaires. Disciples ou pas. On est tous sur le pont…je pense aux « copains d’abord » de G. Brassens

 

         La tempête se calme. C’est alors que Mathieu nomme d’un nom nouveau les témoins du miracle. Mathieu dira : « les gens. » Les gens furent saisis d’étonnement et disaient : «  Quel est donc celui-ci pour que même les vents et la mer lui obéissent ? »

 

         Eh oui, on peut rentrer dans la louange sans être disciple, sans  être compagnon.  Pourquoi refuser à tous la joie d’exprimer leur admiration. Même les royalistes  peuvent admirer le feu d’artifice du 14 juillet !

 

                                                                                     AMEN