BARRE 2013-03-09 HOM Vendredi 3 de Careme

Osée 14  / 2-10     Marc 12 / 28b-34                                

Même homélie…3 ans après !

           Selon vous quel est le plus facile de dire à un enfant : « Prête ton jouet à    ton petit frère », ou de lui dire : « Aime ton petit frère » ?
Les parents pourront  obliger l’enfant à prêter son jouet. Ils ne pourront  l’obliger à aimer le petit frère !
Dommage parce que c’est l’amour pour le petit frère qui aurait donné de la valeur au jouet prêté…et évité les disputes si fréquentes entre  gosses

 

( Cinquante ans, soixante ans ont passé, c’est le moment de l’héritage…)

Un juge pourra  obliger des frères à partager. Il ne  pourra les obliger à s’aimer.
Dommage parce que c’est l’amour entre les frères qui aurait donné valeur au partage…et évité les disputes si fréquentes entre adultes.         
         
Jésus, en nous rappelant le commandement de l’amour ne supprime pas les autres, il leur donne tout leur sens.             

 

                                                      AMEN