Le colombier

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Le colombier, gâteau de Pentecôte, appelé aussi « gâteau de la paix », est une tradition provençale.

Le Colombier

 

Le colombier, le gâteau de Pentecôte !

Ce dessert, appelé aussi « gâteau de la paix », est une tradition provençale. C’est une recette aux amandes et aux fruits confits, dans l’esprit des treize desserts de Noël, qui n’est préparée qu’à la Pentecôte.

Ce gâteau ressemble à un calisson géant.


On y cache une fève en forme de colombe, symbole du Saint-Esprit.

 

Gâteau colombier

Gâteau colombier

Pour un moule de 22 cm (8 personnes)

100 g de melon confit
100 g d'écorce d'orange confite
40 g de farine
60 g de beurre
125 g d'amandes en poudre
125 g de sucre glace
1 blanc d'œuf + 3 œufs
5 cl de Grand Marnier

 

Pour le décor :
120 g de sucre glace
Environ 3 cuil. à soupe de jus de citron
Des bribes de melon confit
Quelques pistaches ou amandes effilées (facultatif)

 

Avant de commencer, on allume le four à 200°C. On beurre et on farine le moule qu'on laisse en attente au frigo.

On commence par tailler le melon et l'écorce d'orange en tout petits dés.
On les mélange ensuite avec la farine, en séparant bien les dés qui ont tendance à se coller les uns aux autres.
On réserve.

On fait fondre le beurre, comme on a l'habitude, au micro-ondes, ou dans une casserole. 

On  travaille ensuite la poudre d'amandes et le sucre glace avec un petit blanc d'œuf jusqu'à obtenir une pâte onctueuse : on obtient une pâte d'amandes. (Oui, on peut fabriquer soi-même de la pâte d'amandes : vous venez de le faire).

Dans cette pâte d'amandes moelleuse, on ajoute les œufs un par en en fouettant vigoureusement entre chaque œuf, de préférence au batteur électrique, jusqu'à obtenir une masse très blanche, légère et mousseuse. On oublie ensuite le batteur et on termine à la spatule. En soulevant délicatement le mélange, on incorpore les fruits et la farine, puis le beurre et le Grand Marnier.

On verse la pâte dans le moule et on enfourne le gâteau en bas du four.
On baisse immédiatement la température à 180°C.
La cuisson dure 30 minutes. On vérifie en tâtant la surface qui doit être ferme mais mousseuse.

Merci au Site "du miel et du sel"

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+