La bible dans la Cuisine

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Faut-il dire la Bible dans la Cuisine ou la Cuisine dans la Bible ? On peut s’appuyer sur la nourriture, et même sur la gastronomie, pour approfondir sa vie de foi et évangéliser, affirme le Père Don Marco Sanavio de Padoue qui marie la Cuisine et la Bible. Voici 4 recettes pour Pâques. C'est en italien mais les vidéos sont explicites.

La bible dans la Cuisine

 

Faut-il dire la Bible dans la Cuisine ou la Cuisine dans la Bible ?

Une initative pastorale de nos frères Italiens : voici 4 recettes pour Pâques...

 

À Padoue, un prêtre italien promeut une initiative pastorale originale dans un projet baptisé « un attimo di pace » (un moment de paix) qui marie la cuisine et la Bible.

On peut s’appuyer sur la nourriture, et même sur la gastronomie, pour approfondir sa vie de foi et évangéliser, affirme le Père Don Marco Sanavio. 

 

Tandis que l’un des participants lit le passage biblique correspondant, chacun s’affaire à son fourneau. En clergyman, Don Marco, sans toque mais protégé par un tablier, commente la Bible en supervisant les travaux. Tout cela le plus sérieusement du monde.

C'est en italien mais les images des vidéos sont explicites.

 

La« soupe aux lentilles d’Ésaü du désir et de la faim »

 

La vidéo de cuisine commence à 1minute 17

     L’épisode du « plat de lentilles »
     est l’un des plus connus de l’Histoire          Sainte.

     Un jour, rapporte Don Marco, alors que
     Jacob (fils d’Isaac et Rebecca) a
     préparé une soupe aux lentilles, Ésaü
     arrive fatigué et affamé. Si affamé qu’il
     accepte de vendre sous serment  à son
     frère son droit d’aînesse, sur lequel
     celui-ci louche depuis longtemps.
     « Jacob se comporte en profiteur,
     mais Ésaü fait pire encore, en
     méprisant la bénédiction de son père
     Isaac au point de la céder pour un bol
     de soupe », commente le cuisinier-
     prêtre en chef.

Ingredienti per 4 persone:

250 gr lenticchie rosse secche
2 litri acqua
1 cipolla
1 spicchio aglio
125 gr zucca
1/2 cucchiaino cumino
4 cucchiai olio extravergine di oliva sale

Dopo averle lavate, mettere le lenticchie in abbondante acqua fredda in una pentola e portare a ebollizione
Togliere l’eventuale schiuma formatasi e aggiungere l’aglio e la cipolla tritati, la zucca a pezzi e le spezie.
Salare e far bollire lentamente per circa 30 minuti, mescolando di tanto in tanto.
Se si preferisce una zuppa più densa, schiacciare i pezzetti di zucca con una forchetta. Prima di servire aggiungere l’olio a crudo.

Le « sauté de veau à la citrouille de l’accueil généreux »

 

La vidéo de cuisine commence à 1minute

     

     La recette du veau à la citrouille
     fait référence à l’épisode du chêne
     de Mambré, où Abraham reçoit la
     visite de trois hôtes célestes, pour
     qui il tue et cuisine un veau gras.

 

     « Un veau entier pour trois
     personnes, signe de la richesse et
     de la surabondance procurées par
     la rencontre intime avec Dieu »,
     commente Don Marco. 

 

 

800 grammi di spezzatino di vitello
500 grammi di zucca tagliata a pezzi
2 cipolle
1 porro
2 spicchi d'aglio
1 litro di brodo di carne
1/2 litro di vino rosso
100 ml di olio extravergine di oliva
1 cucchiaino di maggiorana
sale

In una casseruola capiente soffriggere nell’olio la cipolla, l’aglio e il porro tritati.
Quando le verdure imbiondiscono, aggiungere la carne e lasciarla colorire. Dopo averla salata e insaporita con la maggiorana, coprire il tutto con il brodo e il vino e portare a ebollizione.
A questo punto abbassare il fuoco e lasciare sobbollire lo stufato per circa un’ora, controllando che il sugo non si restringa
troppo e allungandolo eventualmente con altra acqua. Aggiungere la zucca tagliata a pezzi e lasciare bollire per altri 30 minuti, fino a quando la zucca è perfettamente cotta

Le « pain azyme de la liberté et de l’esclavage »

La vidéo de cuisine commence à 1minute 11

 

     Le pain azyme, lui, signifie que

     pour passer de l’esclavage
     (du péché) à la liberté
     (des enfants de Dieu),
     il faut « voyager léger »
     et sans superflu,
     « comme le fit le peuple hébreux
     qui quitta l’Égypte en se
     nourrissant de ce pain privé
     de levain ». 

 

 

Ingredienti per quattro persone:

400 gr di farina di grano duro
200 ml di acqua
Impastare l’acqua e la farina fino a ottenere un impasto omogeneo ed elastico. Staccare piccoli pezzi di pasta e stenderli prima con le mani e poi con un matterello fino ad ottenere una sfoglia finissima.

Bucherellare i pani con una forchetta e cuocerli in forno (220°) per circa 6-8 minuti.

Lasciarli raffreddare prima di consumarli. Attenzione: affinché la pasta non fermenti (e quindi lieviti naturalmente), è necessario che dal momento dell’impasto a quello della cottura non trascorrano più di 18 minuti.

La « macédoine de Joël de la paix et de la guerre »

La vidéo de cuisine commence à 1minute 20

 

     Quant à la macédoine (salade de
     fruits) de Joël, elle se rattache à
     l’histoire, racontée par ce
     prophète, de l’invasion de
     sauterelles que Dieu envoya pour
     punir son Peuple.
     Vigne, blé, arbres fruitiers...
     Ces bestioles avalèrent tout ce qui
     leur tomba sous la dent,
     provoquant la faim et la
     désolation d’Israël. 

     La « macédoine de Joël » est le
     symbole de la réconciliation qui
     suivit de l’homme avec Dieu.

 

Ingredienti per 4 persone
2 mele
200 g uva
6 datteri
6 fichi
100 g miele mille fiori
1 cedro
80 g orzo
80 g grano
1/2 melograno
Cannella in polvere

Cuocere al dente l’orzo e il grano separatamente, poi scolarli e lasciarli raffreddare. Lavare la frutta, fare a pezzetti le mele sbucciate, tagliare a metà gli acini di uva eliminando eventuali semi.

Dividere in quattro fichi e datteri e sgranare il melograno. In una ciotola riunire il grano, l’orzo e la frutta tagliata, mescolare e dolcificare il tutto con il miele. Condire la macedonia con il succo del cedro spremuto e insaporire con una presa di cannella. Lasciare riposare un’ora prima di servire, rimestando di tanto in tanto.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+