L'église de Tresses

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Visite virtuelle de l'église de Tresses.

 

Saint Pierre de Tresses - Eglise de Tresses

 

Historique et situation géographique

 

L’église de Tresses est située au débouché de deux vallons, à l’extrémité d’une sorte de promontoire dont les pentes, aujourd’hui très adoucies, étaient autrefois plus rudes.

 

Quelques fragments de tuiles gallo-romaines découverts dans le mur du cimetière nous indiquent peut-être une occupation très ancienne du site. L’ancien clocher fortifié, construit au XIIIème siècle, est une grande tour carrée, avec de puissants contreforts.

                                   

L’église se composait, à l’origine, d’une nef unique terminée par un chevet plat. Elle a été agrandie par l’adjonction d’un bas-côté sur le flanc nord, au XVIème siècle, et d’un autre sur le flanc sud au milieu du XIXème siècle. Elle forme ainsi un édifice spacieux à trois nefs, dominé par un clocher construit en 1877-1878.

Pour découvrir le premier étage de l’ancien clocher fortifié, il faut sortir de l’église et monter du côté nord par un escalier où l’on découvre des marques de « tâcherons » gravées par les constructeurs.

 

Monuments

Le bas-côté du XVIème siècle est orné de 4 belles consoles sculptées de motifs représentant des feuilles pour l’une, de poissons disposés en triangle pour une autre, une chauve souris pour la troisième, et un griffon becquetant la tête d’un dragon dont le corps a disparu. 
 

A l’intérieur, on peut voir deux tableaux : Un Christ en croix et une Nativité.

 

 

 

 

 

A gauche, en entrant, un bénitier, datant de 1609, de forme ovale, orné d’arabesques, d’une tête d’ange ailée et de longs oves sculptés, repose sur un piédestal carré.

 

Mais le fleuron du trésor artistique de l’église de Tresses est, sans conteste, la statue en pierre de la Vierge à l’Enfant, oeuvre de la fin du XIVème siècle, début du XVème. 
 

Vierge à l’enfant ou Vierge à l’oiseau car l’Enfant tient une colombe blottie dans ses mains, représentant, a-t-on cru, l’âme des fidèles. Mais il semblerait aussi que ce soit la transcription figurée de textes apocryphes narrant le miracle de l’enfant Jésus modelant des oiseaux d’argile et leur donnant vie.

 

 

 

 

Au dessus du porche central a été placé le blason du pape Pie IX.

C’est sous son pontificat que le clocher a été construit.

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+