Présentation de l'église de Bonnetan

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Visite virtuelle de l'église de Bonnetan.

BONNETAN - EGLISE ST MARTIN DE BONNETAN 

 

Descriptif

Bâtie sur une arête rocheuse en bas du village, 735h et une seule rue, notre église date du début du XII° siècle, est donc romane et possède un chevet plat et un clocher -tour carré.

    Si vous arrivez par Lignan ou par la route du sud qui vient de Créon vous verrez le soleil faire flamboyer les ocres de son vieux crépi.

    Vous entrez et vous êtes charmés par les couleurs des peintures murales découvertes sous un badigeon et restaurées récemment par un habile pinceau: fleurs stylisées et rinceaux, ainsi que par la clarté de l'ensemble;

    

 

 Le grand autel de marbre est un cadeau, 

un peu démesuré je vous l'accorde, 

mais c'est un cadeau !

 

 

Cadeau aussi, la chaire du XVIII° en noyer. C'est, je pense, même si elle mériterait un écrin plus important,le fleuron de notre église,. Pour l'apprécier pleinement, il faut en comprendre les trés belles sculptures .J'imagine déjà, les têtes levées à la prochaine messe !

    Cette chaire provient du couvent de la Merci à Bordeaux. On connaît la rue de la Merci, paroisse Saint Projet. Une plaque rue Arnaud Miqueu mentionne l'existence d'un couvent mercédaire. Cet ordre fut fondé à Barcelonne en 1213 par Pierre Nolasque, s'étend dans tout le sud de la France et en Europe dés les voyages de Christophe Colomb.

 

    

Quatre panneaux racontent l'histoire de cette fondation et son but: racheter   les chrétiens raflés sur les mers par des corsaires " barbaresques".Les racheter contre espèces sonnantes, mais aussi prendre leur place dans leur condition d'esclaves, jusqu'à mourir s'il le fallait, comme ce fut souvent le cas. Le sculpteur a représenté les fondateurs, la Vierge Marie et deux esclaves, entraves ouvertes.

    On retrouve aussi sur les panneaux et sur la rampe de l'escalier des attributs maures: turban, mosquée, yatagan, et aussi entraves, menottes, chaînes.

   

Comme le mentionne une plaque sur le mur sud, l'église fut pillée par la garnison de Vayres, en septembre 1649.

    Un vitrail au dessus du choeur représente le pélican qui nourrit ses petits,

    On trouve aussi un étrange tronc à trois cadenas contre la chaire: celui de la" fabrique", celui de Mr le curé , quant au troisième, peut être celui du maire ou du sacristain ( quelqu'un pourra-t-il nous renseigner sur ce point?)

    Voilà ce que je pense être l'essentiel de ce que l'on peut dire sur l'Eglise de Bonnetan. Mais peut-être en ai-je oublié...

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+